Tagungen

Nous avons le regret de vous informer qu’en raison de l’épidémie de coronavirus et de la fermeture de l’Université de la Sorbonne à partir du lundi 16 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre, le colloque « Les Lumières et les nouvelles littératures antillaises », programmé du 14 au 16 mai 2020, doit malheureusement être annulé.

Ce colloque est – de principe – reporté au mois d’avril/mai de l’année prochaine. Néanmoins, une date plus précise ne peut, pour l’instant, être communiquée. Celle-ci ne pourra être fixée qu’après le vote du calendrier universitaire 2020-2021 par la Sorbonne fin juin 2020.

Nous ferons tout notre possible pour rembourser les frais de voyage éventuellement engagés jusqu’à présent et vous tiendrons informés de la nouvelle programmation en temps utile.

Pour toute question concernant le remboursement, veuillez contacter Marie-Therese Mäder (mmaeder@uni-bremen.de).

Nous vous remercions à l’avance de votre compréhension ; restez vigilants et en bonne santé !

Les Lumières et les nouvelles littératures antillaises

14 au 16 mai 2020 – Sorbonne Université – Institut d’études ibériques – Salle Delpy

Contexte / thème

Les mouvements de la décolonisation et de la libération des peuples du Sud ont, au cours du XXe siècle, essentiellement mené à un refus généralisé de la pensée des Lumières européennes : on peut notamment constater une forte critique postcoloniale de toute tendance d’universalisation du rationalisme de type cartésien ainsi que le refus des visées néocoloniales, néolibérales et hégémoniques, engendrées par l’impact des Lumières dans les sociétés à l’échelle globale. Les nouvelles littératures antillaises semblent pourtant une fois de plus, et à leur manière, faire circuler certaines valeurs éclairées, véhiculant ainsi un savoir autre, imprégné par sa localisation, à la fois dynamique et en perpétuel mouvement. Nos réflexions communes lors du congrès auront pour objet de décrire et d’analyser les raisons, les modes et les effets de cette transformation des valeurs éclairées par les littératures contemporaines, antillaises en l’occurrence.

Conjointement mené par l’équipe des organisateurs de ce congrès venant des universités de Halle, et de Brême ainsi que de Paris Sorbonne Université et en étroite collaboration avec l’Université des Antilles, le projet de recherche intitulé « Circulation et transformation transatlantiques des idées » invite à s’interroger sur la transformation des idées des Lumières, tout comme sur la teneur de leur réception dans les littératures de langue française hors Europe. La littérature contemporaine des Caraïbes françaises et de leurs diasporas se prête, à notre avis, particulièrement bien à cette étude comme terrain d’élection : nous examinerons donc de près le retour de certains concepts fondateurs de la pensée des Lumières et de leurs valeurs culturelles ainsi que les choix, les adaptations et transformations par lesquels les nouvelles littératures antillaises les enrichissent et les (re)mettent en mouvement.

Loin de reproduire une simple esthétique de l‘imitation, les valeurs des Lumières y sont profondément repensées :

  • la liberté face au contexte historique de l’esclavage et à celui – actuel – de la précarité prolongée,
  • l’égalité devant un double horizon de (nouvelles) pulsions racistes et l’éloignement géographique des Caraïbes dans ladite périphérie,
  • le cosmopolitisme et l’humanité d’un monde pris dans les réseaux de la mondialité économique et de la destruction systématique de l’environnement, où les voies de salut pour une vie en commun ne semblent s’ouvrir que par la créolisation, la dérive, le rire, la folie partagée, la lutte désespérément morale et pourtant vaine, etc.

Nous avons donc affaire, dans les œuvres et pratiques culturelles antillaises, à une pensée hybridisée, transgressant sans cesse les frontières du rationalisme des Lumières tout en englobant et en transformant ses valeurs et ses acquis épistémologiques ; il s’agit d’une pratique de la pensée plutôt incarnée qu’abstraite, plutôt communautaire qu’utilitariste, plutôt à motivation humaniste que poussée par une volonté de pouvoir : une pensée créatrice et une éthique qui pourront servir de modèle sur plus d’un point à cette vieille Europe.

Plusieurs axes de réflexion pourront être envisagés :

  • les nouveaux concepts de l’Humanité, du Tout-monde et de la communauté et leurs réflexions théoriques et poétiques dans les littératures antillaises
  • les rapports entre la logique de la clarté et le droit à l’opacité, ainsi qu’entre le savoir encyclopédique totalisé et le réseau multiple des savoirs créoles et créolisés
  • la créolisation du sujet et ses manières de (sur)vivre dans un monde en transformation rapide
  • la présence de l’imaginaire, du sacré et du magique dans le quotidien ainsi que le glissement permanent entre le réel et le mythique
  • les transformations des concepts de liberté et d’égalité dans le contexte des guerres de mémoire et des politiques de la diversité

Peuvent être étudiés les différents modes d’écriture et les pratiques culturelles :

  • D’où provient la pérennité de certaines idées des Lumières et quelle est – de nos jours – la conjoncture particulière aux Caraïbes ?
  • Quels sont les textes et les idées dont l’impact est encore sensible sur les sociétés modernes, et comment expliquer leur rayonnement ?
  • Comment décrire ce langage d’oralité fictive, de dérive ou de performativité déjouant les contraintes d’une parole standardisée et faussement identitaire ?
  • Quelles sont les formes narratives (ou bien lyriques, dramatiques ou médiales) particulières, en quelque sorte paradoxales, pour conjurer l’histoire propre aux Antilles, tout en témoignant de son absence ?

Organisation et déroulement

Le colloque est organisé avec le soutien de la Fondation allemande pour la recherche (Deutsche Forschungsgemeinschaft/DFG) dans le cadre du projet de recherche sur « La circulation et la transformation transatlantiques des idées : la réception des Lumières dans la littérature franco-caribéenne contemporaine » lequel est dirigé par les professeurs Gisela Febel (Université de Brême), Ralph Ludwig (Université Martin-Luther Halle-Wittenberg) et Natascha Ueckmann (Université Martin- Luther Halle-Wittenberg), ainsi que Corinne Mencé-Caster (Université Paris-Sorbonne), en étroite collaboration avec le Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (cellf – Université Paris-Sorbonne). Un premier colloque, dont les actes seront publiés chez Classiques Garnier, a eu lieu du 10 au 12 octobre 2018 au Centre Interdisciplinaire de recherche sur les Lumières en Europe (IZEA) à Halle.

Les propositions de communication, d’une longueur de 400 mots maximum, accompagnées d’un aperçu biobibliographique, sont à envoyer d’ici au 15 novembre 2019 à Marie-Thérèse Mäder : mmaeder@uni-bremen.de

Comité d’organisation

Prof. Dr. Corinne Mencé-Caster, Paris-Sorbonne Université

Prof. Dr. Gisela Febel, Université de Brême

Prof. Dr. Ralph Ludwig, Université-Martin-Luther Halle-Wittenberg

PD Dr. Natascha Ueckmann, Université-Martin-Luther Halle-Wittenberg

Dr. Marie-Therese Mäder, Université de Brême

Tagung: Zur Aktualität der Aufklärung in der Frankokaribik: Religion, Wissen, Vernunft /
L’actualité des Lumières dans les Caraïbes françaises: religion, savoir et raison
Vom 10. bis 12. Oktober 2018 fand am IZEA die internationale Tagung „Zur Aktualität der Aufklärung in der Frankokaribik: Religion, Wissen, Vernunft / L’actualité des Lumières dans les Caraïbes françaises : religion, savoir et raison“ statt. Sie wurde innerhalb des DFG-Projekts „Transatlantische Ideenzirkulation und -transformation: Die Wirkung der Aufklärung in den neueren frankokaribischen Literaturen“ durchgeführt und stand unter der wissenschaftlichen Leitung von Prof. Dr. Gisela Febel (Universität Bremen), Prof. Dr. Ralph Ludwig (Martin-Luther-Universität HalleWittenberg), PD Dr. Natascha Ueckmann (Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg) und Dr. des. Marie-Therese Mäder (Universität Bremen). Die interdisziplinäre Tagung versammelte Wissenschaftlerinnen und Wissenschaftler der Aufklärungsforschung, der Literatur- und Kulturwissenschaft sowie der Religions- und Geschichtswissenschaft aus Frankreich, Deutschland, Schweiz und der Karibik.

Abgerundet wurde die Tagung mit einer Lesung der haitianischen Schriftstellerin Kettly Mars, die im Christian-Thomasius-Zimmer ausgewählte Passagen ihres neuen Romans L’Ange du patriarche sowie aus dem zuletzt übersetzen Roman L’heure hybride / Die zwielichtige Stunde präsentierte. Unterstützt wurde die Lesung durch den Litradukt-Verlag, die Deutsch-Französische Gesellschaft Halle und das Institut Français Sachsen-Anhalt.

 Artikel als PDF im Newsletter auf Seite 5.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Das Programm der Tagung als PDF / Le programme du Congrès comme PDF.


 Call for Papers

Zur Aktualität der Aufklärung in der Frankokaribik: Religion, Wissen, Vernunft

10.-12. Oktober 2018

Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
Interdisziplinäres Zentrum für die Erforschung der europäischen Aufklärung (IZEA)
Franckeplatz 1, Haus 54
D – 06110 Halle

Ausgangspunkte und Fragen
Angesichts der heutigen globalen Situation mit ihren beschleunigten Flüchtlings- und Migrati-
onsströmen, den damit verbundenen Kulturkontakten und religiösen Auseinandersetzungen
stellt sich die Frage nach der Aktualität der europäischen Aufklärung dringender denn je; nicht
nur im politisch-praktischen Feld, sondern auch im Hinblick auf Denkweisen und Literaturen.
Das gemeinsame, von den Universitäten Halle und Bremen geleitete DFG-Projekt „Transatlan-
tische Ideenzirkulation und -transformation“ bietet Gelegenheit, über die mögliche internatio-
nale Botschaft der Aufklärung nachzudenken und ihre inhaltlichen Brechungen in der außereu-
ropäischen Rezeption zu studieren; als exemplarischer Ort ist dafür die neuere Literatur der
Frankokaribik gewählt worden. Hier zeigt sich gerade in der Behandlung von Religion, dass
die Grundideen, Konzepte und kulturellen Werte des europäischen Aufklärungsdenkens in viel-
fältiger Weise verarbeitet und transformiert werden.

Mögliche Themenfelder sind:
• das Verhältnis zwischen Naturrecht und Vernunftreligion
• neue Humanismen und deren theoretische Ausdifferenzierungen
• hybride Subjektpositionen und neuere Gemeinschaftsformen
• transformierte und synkretistische Glaubensformen

Daneben gilt es, die historisch gewachsenen Rezeptionswege- und formen zu erhellen:
• Zirkulieren die Ideen der Aufklärung auf direktem Wege von Europa in die Karibik oder
spielt die Vermittlung über Afrika eine Rolle?
• Über welche Netzwerke und Informationskanäle finden die Aufklärungsideen Verbreitung?
• Kann neben unterschiedlichen Vermittlungswegen auch von unterschiedlichen Rezeptionsphasen ausgegangen werden?
• Welche Akteur*innen sind an der Vermittlung beteiligt?
• Wurden und werden konkrete Texte rezipiert oder eher globale Konzepte der Aufklärung?
• Welche Texte und Ideen finden auch heute noch besondere Beachtung und woraus erklärt sich ihre Strahlkraft?

Organisation und Ablauf
Die Tagung findet vom 10. bis 12. Oktober 2018 am Interdisziplinären Zentrum für die Erfor-
schung der europäischen Aufklärung (IZEA) in Halle statt und steht im Kontext des von Prof.
Dr. Gisela Febel (Universität Bremen), Prof. Dr. Ralph Ludwig (Martin-Luther-Universität
Halle-Wittenberg) und PD Dr. Natascha Ueckmann (Martin-Luther-Universität Halle-Witten-
berg) geleiteten DFG-Projekts „Transatlantische Ideenzirkulation und –transformation: Die
Wirkung der Aufklärung in den neueren frankokaribischen Literaturen“. Mehr Informationen
finden Sie hier: http://www.lumieres-caribeennes.uni-bremen.de/

Die Veranstaltung richtet sich an Vertreter*innen der Aufklärungsforschung, der (romanisti-
schen) Literatur- und Kulturwissenschaft, der Religions- und Geschichtswissenschaft sowie an
junge Forscher*innen, die im Zuge ihrer Qualifikation Aspekte zu den oben genannten Themen
untersuchen. Es besteht auch die Möglichkeit, die eigene Forschungsarbeit im Rahmen einer
Postersession zu präsentieren.
Die Konferenzsprache ist Französisch. Vorträge in deutscher und englischer Sprache sind je-
doch auch willkommen. Eine Veröffentlichung der Beiträge ist vorgesehen.

Bitte senden Sie uns Vorschläge für einen Beitrag oder ein Poster mit Titel, Abstract (max. 300
Wörter) und kurzen Angaben zu Ihrer Person bis zum 30. Juni 2018 per Mail an Dr. des Marie-
Therese Mäder: mmaeder@uni-bremen.de

  als PDF herunterladen.


 Appel à communication / Congrès international

L’actualité des Lumières dans les Caraïbes françaises : religion, savoir et raison

10.-12. Oktober 2018

Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
Interdisziplinäres Zentrum für die Erforschung der europäischen Aufklärung (IZEA)
Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Lumières en Europe
Franckeplatz 1, Haus 54
D – 06110 Halle

Contexte
Face à l’accélération des flux migratoires et ce qu’ils engendrent, multiplication des contacts culturels et nouveaux affrontements religieux, la question de l’actualité du mouvement européen des Lumières devient de plus en plus pressante, et ce non seulement sur le terrain politique, mais aussi bien sur celui des modes de pensée et des littératures. Le projet de recherche financé par la DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft) et intitulé « circulation et transformation transatlantiques des idées » communément mené par les Universités de Halle et de Brême offre l’occasion de réfléchir sur la portée internationale et la dissémination des idées des Lumières ainsi que sur la teneur de leur réception hors-Europe. La littérature contemporaine des Caraïbes françaises se prête, à notre avis, particulièrement bien à cette étude comme terrain d’élection : il serait bon de s’interroger sur les concepts fondateurs de la pensée des Lumières et sur leurs valeurs culturelles pour ensuite décrire les différentes adaptations et transformations que la littérature leur fait subir notamment dans les domaines de la religion, de la raison et du savoir.

Plusieurs axes de réflexion seront envisagés :
• le rapport entre le droit du plus fort, le droit naturel et la religion naturelle
• les nouveaux concepts de l’humanité et leurs réflexions théoriquesn
• l’hybridité du sujet et les nouvelles formes de communautés
• les formes de croyances et de savoir transformées et syncrétiques

Sont également à étudier les différents moyens et voies de réception :
• Quels sont les réseaux et les canaux d’information par lesquels les idées des Lumières se transmettent ?
• Les idées des Lumières circulent-elles directement entre l’Europe et les Caraïbes ou bien peuton parler d’une médiation via l’Afrique ?
• Peut-on distinguer, à côté des différentes voies de diffusion, différentes phases de réception ?
• Quels sont les acteurs et actrices qui prennent part à la diffusion de ces idées ?
• S’agit-il de la réception de textes concrets ou bien de la reprise de concepts généraux des Lumières ?
• Quels sont les textes et les idées dont l’impact est encore sensible sur les sociétés modernes et comment expliquer leur rayonnement ?

Organisation et déroulement
Le congrès est organisé avec le soutien de la Fondation allemande pour la recherche (Deutsche Forschungsgemeinschaft) et se tiendra du 10 au 12 octobre 2018 au Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Lumières en Europe (IZEA) à l’Université Martin Luther de Halle. Il s’inscrit dans le cadre plus large du projet de recherche sur « La circulation et la transformation transatlantiques des idées : la réception des Lumières dans la littérature franco-caraïbéenne contemporaine ». Pour plus d’informations: http://www.lumieres-caribeennes.uni-bremen.de/

Le colloque s’adresse à des chercheurs de disciplines variées, telles que la littérature, l’histoire des idées, l’histoire culturelle, la philosophie et la théologie. Sont également invités à participer les jeunes chercheurs dont la contribution peut prendre la forme d’une présentation orale ou d’une affiche.

La langue de conférence est le français, mais les communications en langue allemande ou en langue anglaise seront également les bienvenues. Une publication des contributions est prévue.

Merci d’envoyer une proposition de contribution ou d’affiche (300 mots maximum), accompagnée d’une brève notice biobibliographique d’ici le 30 juin 2018 à Marie-Therese Mäder : mmaeder@uni-bremen.de

Comité d’organisation
Prof. Dr. Gisela Febel, Universität Bremen
febel@uni-bremen.de
Prof. Dr. Ralph Ludwig, Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
ralph.ludwig@romanistik.uni-halle.de
PD Dr. Natascha Ueckmann, Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
natascha.ueckmann@romanistik.uni-halle.de
Dr. Des. Marie-Therese Mäder, Universität Bremen
mmaeder@uni-bremen.de

 enregistrer comme PDF.